Communiqué: Mon Allemagne

« La communication s’améliore en Allemagne! »

Mahmoud et Zuheir, originaires de Syrie, ont réussi. Grâce à Dekan André Hermany et des employés de la paroisse St. Otto de Cadolzburg, ils sont bien arrivés en Allemagne. Les deux frères racontent comment ils se sentent, ce qu’ils aiment et quels sont leurs projets.

Portrait des deux jeunes réfugiés syriens
Mahmoud et Zuheir, tous deux originaires de Syrie, apprécient la grande serviabilité en Allemagne. Ils ont déjà très bien appris l’allemand.

Mahmoud de Damas veut encore mieux apprendre l’allemand:

Portrait d’un jeune homme venant de Syrie
Mahmoud apprécie beaucoup la liberté d’expression et la démocratie.

« Je vis en Allemagne depuis un an et deux mois. Je suis un cours d’intégration et dans deux mois, je passerai le niveau B1 en allemand. Au début c’était bizarre. Les premiers mois, je n’arrivais pas à comprendre ce que les gens disaient. Peut-être qu’ils parlaient de moi ? Avec quelques uns je pouvais un peu parler anglais. Et puis au fur et à mesure, j’ai appris l’allemand. Les choses sont devenues plus faciles. J’aime voyager. Il y a six mois, j’ai rendu visite à mon petit frère Magid, à Berlin. Dans une rue là-bas, elle s’appelle Sonnenallee, il y a beaucoup de magasins et de restaurants arabes : c’est comme en Syrie ! C’était super ! Le Bundestag et la Porte de Brandebourg m’ont beaucoup plu aussi. À Oberstdorf, j’ai pris le téléphérique pour la première fois pour aller aux montages d’Allgäu.

Ce qui me plaît, c’est qu’on peut se déplacer librement, dire ce que l’on veut. L’Allemagne est un pays démocratique dans lequel j’aime vivre. En Syrie, j’ai étudié le droit pendant trois ans. Je n’ai pas pu terminer. Ici je continue à apprendre l’allemand. Ensuite, je pourrai aller à l’université et peut-être que j’étudierai l’économie. »

Zuheir de Damas aimerait suivre une formation:

Portrait d’un jeune homme venant de Syrie
Zuheir cherche une place de formation en tant que coach sportif et fitness

« C’est l’ordre qui me plaît particulièrement en Allemagne. Les lois. Tout est régulé! C’était tout nouveau évidemment. Ce qui m’a frappé, c’est que les gens en Allemagne sont tous très gentils et prêts à aider. Ils veulent toujours nous aider. Je vis depuis deux ans et cinq mois ici. Mon cours de langue B2 est très sympa. On est comme une famille dans la classe. De temps en temps, on organise une sortie. À Prague. La ville a beaucoup de ponts, d’églises intéressantes. C’est très beau et romantique. Avec Monsieur Hermany, j’ai visité Trier en faisant un tour des bâtiments. Il y a beaucoup de bâtiments romains là-bas. Ça m’a rappelé la Syrie.

Après mon cours de langue j’aimerais beaucoup faire une formation. Pour devenir coach sportif et fitness. J’ai postulé l’année dernière dans un club de fitness. Mais je n’ai obtenu aucune place. J’aimerais retenter ma chance cette année. Ça va encore durer longtemps avant que je puisse travailler. Mais je me sens bien ici. Monsieur Hermany, Maria qui travaille à la paroisse et son fils Jürgen me soutiennent toujours! Maintenant, nous allons aidé ensemble nos parents à déménager. Nous sommes heureux qu’ils soient arrivés en Allemagne sains et saufs. »